Zone de Texte: Zone de Texte: - Les Filles Fleurs. Elles sont quatre, au nombre des saisons. Alors que l’Hiver peine à se couvrir de fleurs, le printemps supporte une véritable cascade de couleurs qu’elle arbore sur une longue robe à traîne.
L’automne aux larges feuilles pudiques s’effarouche devant l’été provoquant à peine vêtu de quelques pétales. Les Filles Fleurs souriantes, à la suite de leur bénédiction se lancent dans un cortège animé. Elles avancent parmi la foule en distribuant œillets ou roses à la joyeuse assistance. L’échange se crée, les sourires se multiplient.
A Nice,  accompagnées d’une cinquième Fille Fleur vêtue de mimosa et d’œillets et de Tournesol représentant la Riviera niçoise, elles empruntent le cours Saleya avant de rejoindre la promenade des anglais où siège une immense rose des vents peinte au sol en référence aux quatre saisons.

En réalité, il y autant de Fête de la Sainte Fleur que de villes la célébrant. Seul un cadre est à respecter. Il s’agit du cadre votif sans lequel la célébration serait vidée de son sens et gonflerait les rangs des fêtes commerciales.
Revenons en d’ailleurs aux raisons de cette Fête…
Zone de Texte: Pour la Sainte Fleur, tous les Fleuristes de France et tous les horticulteurs, notamment ceux de la Riviera, sont prêts à mettre leurs talents en action pour la reconnaissance de leur métier en mettant en scène leurs idées et multipliant les œuvres originales.
Zone de Texte: La Fête de la Sainte fleur célèbre en cette année 2006 ses dix ans.
Zone de Texte: Son Histoire

La Fête de la Sainte Fleur a été créée à l’initiative de l’association niçoise « Association de la Fête de la Sainte Fleur » en 1996 par Robert Farcy, fleuriste et président de la fédération nationale des fleuristes et par Christian Felter, ingénieur agronome, afin de promouvoir les métiers de la fleur et la tradition populaire qui lui est liée.
Depuis 1996, la manifestation n’a eu de cesse de mobiliser les passionnés de la fleur, mais aussi les familles, grands et petits qui ont pu lors de ces évènements échanger autour de quelques roses distribuées par les fleuristes. Elle s’est étendue dans d’autres cités, tant et si bien qu’on en oublie presque qu’elle est née à Nice !


Zone de Texte: Et Sainte Fleur?
Fleur est née à Maurs dans le Cantal vers 1300. Fille d’un seigneur nommé Pons, elle entra très jeune à l’Hospice de Beaulieu, près de Bordeaux. Contemplative, Fleur connut son épanouissement de foi autant dans l’extase que dans le doute. Elle passa sa vie à soigner des malades. Sa fête tombe le 5 octobre. A Nice, on la célèbre le premier dimanche du mois, car le second est dédié à Sainte Réparate, la patronne de la ville.
Zone de Texte: Défilés, concours de paniers et de vitrines fleuries, cortèges de voitures décorées et mille et une fleur, pluie de pétales, distribution de roses, d’œillets , farandoles et fanfares traditionnelles etc … autant de manières de célébrer la Sainte patronne. Mais dont deux constantes sont incontournables.

Zone de Texte: - La messe. Pas de célébration sans messe, ici commence l’évènement.
A l’homélie spirituelle du prêtre succède la bénédiction de la corporation. Sainte fleur plane au dessus des têtes fleuries… Comme dans l’ancien temps, la fête de la Sainte Fleur est une véritable Fête votive à l’instar de saint Fiacre pour les horticulteurs, ou de Saint Pierre pour les pêcheurs.
Zone de Texte: Qu’est ce que la Fête de la Sainte Fleur?
Zone de Texte: A l’image de la Sainte Patronne, la Fête de la Sainte Fleur est restée discrète et ouvre silencieusement le 5 octobre depuis des années le début de la saison des fleurs de la Riviera. En revanche, les Rivieras ne sont pas discrètes et à l’inverse des autres régions, il se prépare ici en hiver, entre mer et montagne, une profusion de couleurs et de senteurs.

Accueil

 

  Contact                  Association de la Fête de la Sainte Fleur

Suite