Accueil

 

L’Association de la Fête de la Sainte Fleur

Zone de Texte: Peut-on créer une fleur?

L’Homme peut créer des fleurs. Lorsqu’il crée une nouvelle variété il en est le propriétaire. Il dépose un brevet pour que son invention soit protégée par la loi et qu’on ait pas le droit de la lui copier.

 

 

Nous avons vu tout à l’heure que certains animaux pollinisateurs transportent le pollen de certaines fleurs et le déposent involontairement sur le pistil d’autres fleurs. Ce phénomène donne naissance à une nouvelle fleur qui obtient des caractéristiques des deux fleurs parentes : c’est ce qu’on appelle l’hybridation.

 

Et si l’on décidait volontairement de poloniser une fleur avec le pollen d’une autre ? En bref, si l’on décidait de contrôler l’hybridation ?

L’Homme a su maîtriser l’hybridation grâce à des procédés complexes et beaucoup d’intuition :

 

 

Zone de Texte: Comment hybride t-on une rose ?

Francis Meilland rosiériste à Antibes fut le premier européen à breveter ses roses. Il s’inspira du modèle américain qui avait déjà imaginé la protection des inventions végétales, lors d’un voyage aux Etats-Unis en 1935.

L’hybrideur prépare la fleur du parent femelle en lui ôtant les sépales, les pétales et les étamines pour éviter qu’elle soit fécondée sans son intervention. Ces opérations sont réalisées sous serre, afin que le vent et les insectes ne pollinisent pas les fleurs. Au printemps, l’hybrideur ajoute sur ces fleurs, de petits sachets protégeant l’organe reproducteur femelle de la rose. En parallèle, il prélève aussi les organes mâles, les étamines, de la fleur choisie comme père, quand son pollen est prêt. Il va prendre le pollen du parent mâle à l’aide d’un pinceau et le poser à la surface légèrement rugueuse du pistil du parent femelle prêt à le recevoir.

En mélangeant les qualités de deux fleurs, ont obtient une fleur qui réunit encore plus de qualité.

Mais attention, ça ne marche pas à tous les coups. C’est pour cela qu’il y le sélectionneur. Ce dernier observe les nouveaux rosiers  pendant cinq ans parfois six, voire sept.

 

Il suit toute leur évolution, jusqu’à sélectionner la rose qui lui semble a plus belle, la plus parfumée, la plus douce… la sélection finale. Une fois, la « nouvelle rose » choisie, il prend ses mensurations, note tous ses comportements. Sa description minutieuse servira par la suite à la réalisation de certificat d’obtention végétale, sorte de carte d’identité de la rose, pour protéger la propriété de l’inventeur.

Des roses violettes au roses pompons, l’hybridation permet l’invention de toutes sortes de fleurs.

Clique sur l’oiseau pour évaluer tes connaissances

Zone de Texte: BOTANIQUE

Clique ici pour accéder au        Diaporama

 des Fleurs de la famille Meilland